Logo info Brabant Wallon

NANCY > HYPNOSE > MESSMER

Fév 5, 2024 | France, Grand-Est, Nancy, Spectacle, Thémes, Zenith du Grand Nancy

Info>>lux >> Thémes >> Spectacle >> NANCY > HYPNOSE > MESSMER

Le nouveau spectacle de Messmer : 13Hz

NANCY > HYPNOSE > MESSMER

Messmer, l’hypnotiseur le plus populaire du monde depuis plus d’une décennie a délivré un spectacle fascinant au Zénith de Nancy. Ce spectacle s’ancre dans sa tournée “13Hz” pour laquelle les salles se remplissent partout en France.

Un public réceptif à la voix de Messmer

NANCY > HYPNOSE > MESSMER

Dans un spectacle où son et lumière se marient sans égal, Messmer a tenu à tester son public à la réceptivité hypnotique. Après un premier test suite à son entrée en scène, 15 chanceux du public sont invités à monter sur scène, dans un état second. Messmer, en maître des évènements, va jouer avec les sensations de ces “cobayes” afin que le public se rende compte de l’état possible du corps humain lorsque celui-ci arrive à 13Hz. Mais avant tout, que se passe-t-il à 13Hz ?

13Hz, un état somnambulique

Pour donner du contexte à son public et expliquer comment on peut se retrouver dans cet état second, Messmer développe les phases de sommeil, relatives à ses 13Hz. Le fascinateur explique qu’il existe 4 phases de sommeil successives par nuit afin de constituer le rythme de sommeil parfait d’une durée de 7h30 (Bêta – Alpha – Thêta – Alpha – Bêta).. Les phases courantes étant Beta (21Hz), Alpha (13Hz) et Theta (7Hz), chaque phase dure deux fois 90 minutes, sauf la phase Thêta. Certaines personnes arrivent même à atteindre la phase Delta à 0.25Hz, figeant le corps comme dans de la glace, tout en restant conscient.

NANCY > HYPNOSE > MESSMER

Ici, c’est donc la phase Alpha qui intéresse Messmer. Cette période de sommeil est la plus propice à la manipulation de l’esprit qu’il exécute sur scène, il s’agit de la phase de sommeil dans laquelle sont plongés les somnambules durant leurs balades nocturnes. Il joue donc de cette phase semblable à un état second afin de pratiquer avec humour et joie son hypnose auprès des cobayes sélectionnés dans le public.

Une mise en bouche étonnante

Lors de la première partie du spectacle avec les 15 premiers cobayes, Messmer démontre qu’il peut dicter les faits et gestes très facilement avec l’hypnose, et il nous le prouve avec des stratagèmes absurdement drôles. Un homme oublie complètement son prénom et s’appelle désormais Jean Neymar, sous la demande de Messmer, qui en joue . Plongeant la poignée de réceptifs présents sur scène dans des situation absurdes ainsi que dans certains running gags qu’il exploite tout au long du spectacle, comme celui d’un homme plein de pansements ayant apparemment été griffé par ses partenaires sur scène… Sans jamais savoir par qui.

NANCY > HYPNOSE > MESSMER

Un show captivant

Après une pause régénérative qui a permis au public de discuter avec les premiers cobayes encore sous hypnose, Messmer nous offre une deuxième partie dans laquelle l’improvisation des situations est davantage mise en avant. De nouvelles personnes du public montent sur scène, et l’hypnotiseur les plonge dans des situations dans lesquelles l’imagination de chacun prend le dessus. C’est ainsi que 16 personnes se mettent à se battre pour remporter le Paris Dakar pendant qu’une vache traverse le désert devant leurs voitures.

Mais Messmer n’en oublie pas les premiers réceptifs qu’il rappelle sur scène à l’aide d’une musique préalablement ancrée dans l’esprit de ces personnes. Jean Neymar est de retour tandis que l’homme aux pansements découvre qu’il a braqué une bijouterie… Un peu plus tard, les réceptifs présents sur scène découvrent qu’ils ont gagné 130 Millions d’Euros au loto après une nouvelle situation mise en place par Messmer. Toutefois, Jean Neymar, propriétaire du billet, s’est trompé de date, provoquant la colère de ses camarades. 

NANCY > HYPNOSE > MESSMER

Un final rempli de regrets pour les hypnotisés

Après ces situations vécues par une trentaine d’hypnotisés, il est temps pour Messmer de conjurer le sort et de retirer l’emprise qu’il a sur eux. Une fois libérés de ces chaînes, les cobayes se sentent gênés en se rappelant qu’ils ont dû se faire bronzer sous les projecteurs d’un Zénith, ou qu’ils ont été incapables de résoudre un puzzle pour enfants.

Messmer conclut cette superbe soirée sur son rêve de jeunesse, dans lequel les dernières personnes sous son contrôle vont faire la fête alors que le fascinateur devient DJ le temps de quelques minutes.

Journaliste : Florian Ruspini

Photographe : 2 La X Photographie

Photos

0 commentaires

Rotary

Le Rotary Club d’Attert, Sûre et Semois Le...

Nos sponsors