Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> Pays >> France >> STRASBOURG >> STRASBOURG > SPECTACLE 13 Hz > MESSMER

Un spectacle surprenant et captivant

Messmer et sa présence charismatique

De retour ce jeudi 25 janvier 2024 au Zénith de Strasbourg, Messmer, de son vrai nom Eric Normandin, est un artiste et hypnotiseur québécois qui pratique l’hypnose sur scène depuis les années 1990. «Intemporel», «Hypersensoriel» et maintenant son tout nouveau spectacle «13 Hz» vont montrer l’état d’hypnose dans lequel nous pouvons nous trouver. Des tournées à succès avec plus de 2 millions de billets vendus. Que le mystère plane au-dessus du Zénith de Strasbourg dans un univers mélangeant le réel avec l’illusion ! Messmer va diriger les pensées d’une trentaine d’inconnus sur cette scène dans des actions les plus rocambolesques possibles.

Une expérience entre maîtrise de soi et fascination

Dès l’ouverture du spectacle, Messmer a immédiatement captivé l’attention du public avec un premier test de réceptivité, les mains au-dessus de la tête et impossible de les écarter. De nombreux sujets sont réceptifs et viennent sur scène. De manière plus poussée, il va approfondir son hypnose pour les plus sensibles. Par exemple, une personne va le suivre et descendre de manière decrescendo jusqu’à tomber par terre et s’endormir ou encore uniquement au contact d’une poignée de main ferme, la personne s’endormira. Il ne reste que les 15 plus sensibles. L’apologie de l’hypnose commence. Toute la soirée, Jimmy s’appellera Jean Neymar avec un jeu de mots «j’en ai marre». Audrey oubliera le chiffre 7 sur ses 10 doigts. De plus, une aventure générale plongée dans le décollage d’une navette spatiale ou lorsque l’alarme des pompiers retentit et que l’on fait  sortir le public du zénith par des gestes mais que personne ne bouge. Un jeu de scène entre les hypnotiseurs et le public s’engage.

De Bartenheim, Charlotte s’est livrée pour nous à quelques confidences : «Je croyais en l’hypnose de Messmer et je l’avais déjà vu faire. C’est incroyable parce que tu n’as pas envie de le faire, mais tu le fais quand même. Je voulais décrocher absolument mes mains, mais je n’y arrivais pas. A peine a-t-il parlé que j’ai envie de dormir ou faire ce qu’il dit. J’avais envie de rire et son assistant a continué dans ce sens dans l’hypnose. J’avais envie de rire durant toute l’expérience. Pour les personnes qui n’y croient pas, qu’ils regardent les gens qui tenaient sous forme de planche, peu de personnes arrivent faire cela ».

Une expérience sensorielle hors du commun

Messmer nous explique les différentes étapes du niveau d’inconscient. Il y a le niveau Bêta (21Hz) qui fait appel à une conscience logique, le niveau Alpha (13Hz) pour la relaxation et l’instinct, le niveau Thêta (7Hz) qui fera appel à la régénération du corps physique et le contrôle de la douleur et le niveau Delta (0.25 Hz) avec une impression de décès tellement la personne ne bouge pas.

La scénographie a également joué un rôle majeur dans la réussite du spectacle. Des jeux de lumières en adéquation avec l’histoire racontée, des effets spéciaux tels que le jeu avec la navette spatiale et les pompiers, et une musique en harmonie avec chaque moment ont contribué à créer une atmosphère unique. Chaque détail était soigneusement orchestré pour amplifier l’expérience sensorielle des spectateurs qui se sont régalés. Par exemple, un homme s’est retrouvé avec des pansements colorés sur tout le visage et son fameux pistolet magique qui ne tue pas, mais qui endort. Il faut vivre l’expérience Messmer et se laisser guider par l’univers fantasmagorique dans lequel nous sommes plongés.

A la fin du spectacle, Messmer se met dans la peau d’un DJ et sous l’hypnose, la salle du Zénith danse selon ses paroles. C’est le cas d’Elodie, assise à côté de notre journaliste, qui l’entraîne à danser sous l’hypnose et qui nous confirme  : «J’y croyais un petit peu, mais je n’en ‘étais  pas sûre à 100 % . J’ai ressenti plein d’émotion, plein de choses, c’était assez étrange de danser sous l’hypnose de Messmer. Dans les jambes, je ressentais une sensation bizarre. C’était une expérience incroyable je reviendrai avec plaisir. Il faut vivre l’expérience pour y croire et voir comment cela se passe réellement».

La nouvelle dimension de Messmer

Le fascinateur a déployé tout son talent en proposant un spectacle mêlant hypnose, suggestions mentales et illusions stupéfiantes. Les spectateurs ont été témoins de scènes incroyables où des volontaires, sous le charme de Messmer, ont vécu des expériences aussi fascinantes qu’insolites. Certains ont été transportés dans des mondes imaginaires, tandis que d’autres ont accompli des actions surprenantes sous l’influence du maître hypnotiseur. L’interaction entre Messmer et le public a créé une synergie extraordinaire, emplissant la salle de rires, de surprises et d’émerveillement.

Info-Lux vous offre, sur un plateau d’argent, en provenance  d’une ville située à côté de Strasbourg,  2 témoignages : celui de de Fiona et de Philippe qui ont vécu  l’expérience sur scène avec Messmer . Au départ , Fiona n’y croyait pas et elle a été bluffée.

1° Avant le spectacle, est-ce que vous croyiez à l’hypnose ?

Fiona : Pas du tout (rire de Fiona)

Philippe : Oui

2°Quelles sont vos impressions après avoir vu son spectacle 13 Hz ?

Fiona : Moi, je me sens fatiguée et lourde (rire de Fiona)

Philippe : Moi, j’ai chaud. J’ai l’impression d’avoir une présence en moi encore.

3° Qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans les actions que Messmer vous a dit de faire sous hypnose ?

Fiona : S’imaginer sur la plage (rire de Fiona)

Philippe : Le martien (rire de Philippe)

4° Qu’est-ce que vous pourrez dire à ceux qui n’y croient pas ?

Fiona : D’essayer, de se concentrer à fond sur sa voix.

Philippe : Tenter le coup et lâchez-vous ! Laissez-vous prendre au jeu !

5° Souhaitez-vous revivre l’expérience de Messmer ?

Fiona : Oui je reviendrai avec plaisir (avec une voix d’euphorie)

Philippe : Clairement, oui. (avec une voix de satisfaction et un sourire jusqu’aux oreilles)

Les prochaines dates de sa tournée : https://www.label-ln.fr/spectacle,793,messmer-13-hz.html

– Vendredi 22 mars 2024 à Epernay Le Millesium à 20 heures

– Du 09/01/2025 au 19/01/2025 au Grand Rex à Paris

– Dimanche 16 février 2025 au Galaxie à Amnéville à 16 heures

– Mercredi 19 février 2025 au Zénith de Nancy à 20 heures

– Jeudi 20 février 2025 au Zénith de Strasbourg à 20 heures

– Vendredi 21 juin 2025 au Zénith de Dijon à 20 heures

Journaliste : Teddy CLAUSSE

Photographe : Teddy CLAUSSE + 2laxphotographie : https://www.facebook.com/2laxphotographie

STRASBOURG > SPECTACLE 13 Hz > MESSMER

0 commentaires

Rotary

Le Rotary Club d’Attert, Sûre et Semois Le...

Nos sponsors